Septième Commission : Y a-t-il des limites à l’interprétation dynamique de la constitution ou du statut des organisations internationales par les organes de celles-ci, avec une référence particulière au système des Nations Unies ?